[Test] Splinter Cell Conviction

SplinterCell Conviction banniere

Le jeu Splinter Cell Conviction est sortie le 15 avril 2010, il est disponible sur PC et sur Xbox 360, le jeu est édité par Ubisoft. La saga Splinter Cell a commencé sur PS2 et comporte 5 épisodes, j’ai réalisé tous ses épisodes avec plus ou moins d’envie mais j’avoue avoir particulièrement apprécié le dernier né et l’avant dernier de la saga ainsi que le tout premier. Je n’en dit pas plus à propos de cet opus je vous laisse découvrir mon test et je vous garantit que je l’ai soudé ce weekend entier pour vous faire le test.

SplinterCell Conviction Photo 1 Montage

Scénario

Pour la première fois de la saga, Sam Fisher va devoir combattre l’agence pour laquelle il a toujours travaillé car ceux-ci sont à l’origine de la mort de sa fille Sarah. Et ça croyez moi il n’aurait jamais du le faire !

Sam est troublé et totalement rongé par la peine dans cet épisode et rien ni personne ne l’arrêtera dans sa quête pour venger sa fille.

Graphismes

Les graphismes sont magnifiques, les décors détaillés à souhait et les couleurs ont l’air réaliste. Je dois avouer ne pas être fan d’avoir passé la moitié du jeu en noir et blanc pour rester dans l’ombre.

Les objectifs des missions, ainsi que certaines vidéos sont visibles directement sur le décor en fond et ça rend pas mal et permet de rester dans le feu de l’action en permanence.

Jouabilité

Ubisoft a décidé en reprenant la saga de laisser de coté les bases en remaniant la prise en main, ainsi le gameplay qui est devenu plus tourné vers l’action plutôt que vers l’infiltration.

Durée de vie

Il vous faudra environ 8 heures pour finir le mode solo mais le jeu propose un mode histoire en coopération qui permet de jouer à deux, en ligne ou sur la même console, avec de multiples missions et style de parties différentes.

Ensuite il faudra compter sur le mode multijoueur plutôt bien fournit qui vous permettra de passer de longues heures en compagnie de Sam, voici les différents modes disponibles :

  • Le mode chasseur : Le but est d’éliminer strictement tous les ennemis de la zone. Bien entendu vous devrez resté tapis dans l’ombre afin de ne pas vous faire repérer. Le fait de vous faire voir par un soldat provoque automatiquement l’arrivée de renfort sur la carte.
  • Le mode dernier survivant : Le but est de protéger un générateur IEM contre des vagues successives d’ennemis.
  • Le mode infiltration : Le but de ce mode est d’éliminer tous les soldats de la zone mais sans vous faire repérer sinon votre mission échouera.
  • Le mode confrontation: Ce mode permet à 2 personnes de s’affronter sur une carte avec des ennemis qui n’hésiteront pas à vous tué si vous êtes démasqué.

Bande sonore

Les musiques sont un peu trop répétitives à mon goût par contre les bruits d’explosion, le sifflement des balles est retranscrit de manière réaliste et permet de situer ses ennemis lorsque vous utilisez un home-cinéma 5.1. Les insultes proférées par vos ennemies lorsqu’ils sentent votre présence est une bonne trouvaille malgré le peu d’insultes présentes.

SplinterCell Conviction Photo 2 Montage

Conclusion

Splinter Cell Conviction m’a réconcilié avec la saga, j’ai adoré le mode solo que j’ai trouvé particulièrement captivante, dynamique et bien structuré. Les différents modes (chasseur, dernier survivant, …) offrent un réel plus au jeu et permet de multiplier sa durée de vie par 3 facilement. J’avoue ne pas être fan de la tournure en noir et blanc qu’à pris le jeu lors des phases dans l’ombre.

Deux ans après sa sortie nationale, Splinter Cell Conviction est encore un très bon prétendant pour vous faire passer des heures entières sur votre console surtout au prix que vous le dénicherez.

Les + :

  • Mode solo prenant et intense
  • Diversité des modes de jeux disponibles
  • Graphismes de qualité
  • ÉNORME durée de vie

Les – :

  • IA pas très futé parfois
  • Opus moins tourné vers l’infiltration

Note :

gros 4.5

Author Kurt Grava

Papa trentenaire, amoureux du web, je suis un photographe amateur et un blogueur passionné. Je suis également passionné de nouvelles technologies aimant découvrir le monde et le partager avec la planète entière.

More posts by Kurt Grava
%d blogueurs aiment cette page :