[Test] Ghost Recon – Future Soldier

Ghost Recon - Future Soldier banniere

Le jeu Ghost Recon – Future Soldier est sortie le 24 mai 2012, le jeu est édité par Ubisoft. GRFS est le troisième volet de la série Ghost Recon sortit sur console next-génération. J’ai toujours adoré les jeux de cette série tous types de supports confondus et je dois avouer mettre précipiter dessus pour voir ce que ce nouvel opus Ghost Recon a dans le ventre …

Ghost Recon - Future Soldier photo 1 montage

Scénario

Vous voici dans la peau d’un des hommes faisant partie d’un commando Ghost, vous allez venger la mort de vos confrères abattus pendant une mission quelques jours auparavant en remontant la piste d’une filière illicite. Je ne peux pas vous en dire plus sur le scénario car l’histoire est totalement rallier au second plan et est donc inintéressante au possible.

Graphismes

Ghost Recon – Future Soldier reste dans la tendance actuelle avec des graphismes soignés et de qualités. Les effets de particules volantes, les explosions et autres sont simplement sublimes. Vous remarquerez que lorsque vous vous faites canarder en position couverte la caméra se replie sur vous pour un effet fabuleux, mais ce n’est pas le seul moment où vous pourrez apprécier les effets de caméra travaillés et soignés, bravo !

Vous allez visité la planète entière et grâce à cela vous allez pouvoir apprécier les environnements très variés qui composent le jeu. Le rendu réalité augmentée qui affiche des informations dans les airs est très utile et permet d’être toujours au coeur de l’action.

Jouabilité

La prise en main en mode furtif ou en mode commando et facile et très intuitive ce qui permet de se familiariser rapidement avec le jeu. Certaines parties des missions ce font en mode furtif où vous n’aurez pas le droit à la moindre erreur mais vous aurez aussi droit à des grosses phases de fusillades bien tripantes et intenses.

Durée de vie

Il m’aura fallu environ 15 heures pour finir la campagne solo, assez variable en fonction de votre manière de jouer, pour ma part j’ai pris le temps de découvrir les environnements et d’apprécier le jeu. Vous vous lancerez certainement ensuite dans le mode Guerilla qui m’a quand même vite souler. Par contre le mode multijoueur retient mon attention pour l’instant.

Le jeu est totalement jouable en mode co-op local ou en ligne, ce qui vous permettra de le refaire plusieurs fois et ainsi de multiplier les heures de jeu sur le soft.

Bande sonore

Les musiques suivent bien l’ambiance du jeu, en phase d’infiltration vous entendrez les sons d’ambiance, ainsi que les conversations des soldats et surtout les paroles de vos coéquipiers vous indiquant pas mal de choses. En phase d’action, les armes parlent et vous allez vous régaler.

Ghost Recon - Future Soldier photo 2 montage

Conclusion

Ghost Recon – Future Soldier est une petite bombe dans les jeux à la 3ème personne. Ce jeu s’adresse avant tout aux amateurs d’infiltration tactique plus qu’aux gros bourrins. Les phases permettant de mettre en place sa stratégie sont excellentes et bien pensées permettant aux joueurs de s’éclater. Le jeu est complet (mode histoire jouable en solo ou en coop, mode guérilla et un mode multijoueur) et permet de passer un bon moment installé confortablement dans son canapé pendant que certains sont en pleine guerre.

Les + :

  • Prise en main intuitive
  • Séquences d’infiltration agréable et scènes d’actions nerveuses
  • Effets spéciaux de qualité
  • IA intelligente et changeant régulièrement ses rondes
  • Customisations des armes inégalables jusqu’à aujourd’hui
  • Durée de vie excellente grâce aux modes co-op

Les – :

  • Scénario totalement absent
  • Systèmes des défis mal fichus
  • Temps de chargement long, très long, … zZz
  • Pass multijoueur µPlay présent

Note :

gros 4.5

Author Kurt Grava

Papa trentenaire, amoureux du web, je suis un photographe amateur et un blogueur passionné. Je suis également passionné de nouvelles technologies aimant découvrir le monde et le partager avec la planète entière.

More posts by Kurt Grava
%d blogueurs aiment cette page :