Comme vous le savez j’ai changé de voiture il y a quelques mois et je suis passé à un boite automatique et qui dit boite automatique dit consommation revu à la hausse. En partant de ce constat, j’ai décidé de faire attention à la consommation de ma DS5 et c’est à ce moment là que j’ai décidé d’installer une application de gestion de la consommation.

L’application présenté/testé aujourd’hui est Spritmonitor.

Présentation

  • Nom de l’app : Spritmonitor
  • Editeur : Fisch und Fischl GmbH
  • Version : 2.7.3
  • Mise à jour : 30/01/2017
  • Taille : 8,4 Mo
  • Langue : Anglais, Allemand
  • Plate-forme : iOS / Android / Windows Phone
  • Catégorie : Finances
  • Prix : Gratuite (avec publicité) / 0,99€ (sans publicité)

Lien vers l’App Store pour vous permettre de télécharger l’application : Spritmonitor

Lien vers Google Play pour vous permettre de télécharger l’application : Spritmonitor

Lien vers Microsoft Store pour vous permettre de télécharger l’application : Spritmonitor

Description

Spritmonitor est à la base un site web, disponible à cette adresse : Spritmonitor.de, permettant de calculer la consommation de vos différents véhicules et permettant également d’aider ses utilisateurs à gérer leurs coûts d’entretien et/ou réparation.

L’utilisation du service web et des applications pour smartphones est gratuite après une simple inscription, une option est disponible pour 0,99€ afin de supprimer les publicités des applications.

Au jour d’aujourd’hui (09/02/2017) les statistiques du site web sont :

  • 576 363 véhicules enregistrés
  • 396 164 utilisateurs enregistrés
  • 21 957 462 pleins réalisés
  • 10 925 907 660 km parcourus
  • 823 275 505 litres de carburant consommés

Test personnel

J’ai découvert ce site grâce à un ami qui ne jure que par lui avant d’acheter un nouveau véhicule, il vérifie constamment les consommations indiqués par les utilisateurs du service avant de passer à la caisse.

Les consommations donnés sur le site sont rentrés par des utilisateurs come vous et moi et sont bien loin des valeurs données par les constructeurs mais largement plus proche de ce que vous obtiendrez avec un tel véhicule.

Les applications sont des supports qui se synchronisent en permanence avec le site internet permettant à l’utilisateur une gestion simplifié de son compte et de sa gestion de la consommation.

Le service ne s’arrête pas là et permet également de gérer les dépenses effectués sur le véhicule tels que les frais engendrés par les vidanges, les achats, etc. grâce à l’onglet « expenses ».

L’onglet « reminders » permet de se noter des rappels à venir pour ne rien oublier tels que les dates auxquels on été effectués les anciennes vidanges ou les futurs qui sont à prévoir ou encore les dates des contrôles techniques par exemple… A chacun son utilisation.

L’onglet « statistics » permet quant à lui d’obtenir des statistiques précises, sous forme de graphique ou littérale, sur sa consommation d’essence, la quantité émise de CO2, l’argent gaspillé (ou pas) dans l’essence sur une période de temps donnée.

J’aimerais revenir un instant sur les statistiques du service donné un peu plus haut car au vu des chiffres, vous comprendrez aisément que le service n’existe pas depuis hier… Preuve indéniable de la qualité du service non ?

Conclusion

Un indispensable que j’utilise depuis sa découverte afin de suivre la consommation et tout ce qui tourne autour de sa voiture (dépenses, rappels, etc.). La seule chose à améliorer reste l’ajout de la langue française dans les applications manquant comparé à la version web…

L’utilisation du service est gratuit mais comme d’habitude si vous souhaitez supprimer les publicités présentes dans les applications, il vous faudra débourser 0,99€, je pense que cela aussi est un indispensable au moins pour aider le développeur…

Spritmonitor.de


Author Kurt Grava

Papa trentenaire, amoureux du web, je suis un photographe amateur et un blogueur passionné. Je suis également passionné de nouvelles technologies aimant découvrir le monde et le partager avec la planète entière.

More posts by Kurt Grava
%d blogueurs aiment cette page :