Le ressenti de Xavier, 24 heures après l’achat d’une Apple Watch Sport

La semaine dernière, nous avons été contacté Matt et moi même, via Twitter, par Xavier car il avait pas mal de questions concernant l’Apple Watch. Nous avons essayé de répondre à toutes ces interrogations et l’avons laissé réfléchir si l’achat en valait la chandelle. Quelques jours après, Xavier nous recontacte pour nous signifier qu’il a craqué et qu’il est finalement passé à la caisse.

Je lui ai proposé, via un article sur mon blog, de vous livrer ses premières impressions après avoir passé une journée avec à son poignet une Apple Watch Sport.


J’ai enfin acheté une Apple Watch Sport !

Bonjour à tous,

Soyons clair avant toute chose, je suis un « Apple Addict »Ceci étant dit, je vais être le plus objectif possible surtout que je suis l’utilisateur lambda par excellence.

Tout d’abord, il y a eu l’excitation de l’annonce en Septembre 2014 après des mois de rumeurs les plus folles. Apple a su encore une fois me faire rêver, me créer un nouveau besoin compulsif alors même que le produit fini n’était prévu à la vente que plusieurs mois plus tard. Je crois ne pas avoir été le seul, non ? C’est une recette bien rodée et maîtrisée par la pomme. 

Malgré tout, j’ai fait preuve de patience car il y a un dicton (ou une légende urbaine) bien connu des « fanboy d’Apple » : Ne jamais acheter la version 1 d’un produit pommé.

Mais voilà, les choses se sont précipitées…

Je ne portais plus de montre depuis de nombreuses années. Comme beaucoup je pense ? et je me suis mis à la course à pied sur un coup de tête du coup j’ai investi dans un Nike FuelBand SE, il y a tout juste deux ans car je suis aussi « Nike Addict ». Cela va de paire paraît t’il… => Pratique sportive par un geek = traqueur d’activités.

J’aurais d’ailleurs beaucoup de choses à dire sur ce bracelet si cela vous intéresse, manifestez vous auprès de Kurt.

Malheureusement (ou heureusement) la batterie de ce dernier a décidé de rendre l’âme au moment même où Apple devait annoncer une version 2 de son Apple Watch (enfin, personne n’y croyait vraiment). A la place d’une belle annonce, nous avons eu droit à des nouveaux bracelets et une baisse de prix sur l’entrée de gamme des Apple Watch, la fameuse Watch Sport.

Mon poignet s’étant de nouveau habitué à un bracelet, je me suis donc replongé dans les tests des sites spécialisés et je me suis rappelé que Kurt en avais une.

Sa gentillesse, sa patience et ses réponses ainsi que celle de Matt Moak ont fini de me convaincre.

Ne pouvant plus attendre une V2 pour Septembre voire avril 2017 et une offre intéressante de boulanger.fr plus tard, me voilà l’heureux possesseur d’un exemplaire d’une Apple Watch Sport 42mm en aluminium argent avec un bracelet en fluoroélastomère bleu au tarif de 349 €.

Apple Watch ressentit de Xavier photo 1

Kurt m’a permis de partager avec vous mes premières impressions sur son blog et j’ai accepté et je vous les dévoile sous la forme d’un résumé (un peu long), envoyé en vrac vous permettant d’en savoir plus sur mes motivations d’achat et sur le bilan de ma première journée passé avec mon Apple Watch autour du poignet : 

  • Packaging toujours très soigné même en entrée de gamme. C’est peut être sans intérêt mais déballer un produit Apple, c’est un moment particulier.
  • La montre ne fait pas si « cheap » que cela dans sa version Sport.
  • 42 mm c’est finalement petit pourtant j’ai un poignet « normal »
  • Le bracelet fait transpirer. Oui, oui, je ne mens pas.
  • Au démarrage de la montre, il m’a bien fallu une bonne heure pour les mises à jour, les réglages et le reste. C’est long, trop long
  • La navigation et le fonctionnement sont déconcertants. Ce n’est pas aussi inné qu’iOS. Ce n’est pas insurmontable non plus.
  • 2 extinctions complètes de la montre sans explication rien que le premier jour. C’est grave docteur ?
  • Autonomie : 7h à 23h. Reste 30% de batterie et franchement premier jour oblige je ne l’ai pas laissé beaucoup éteinte.
  • La batterie de mon iPhone 6s (64go) se vide plus vite qu’à l’accoutumée. Jumelage bluetooth permanent oblige. A confirmer dans une semaine voire un mois.
  • Un appareil électronique de plus à recharger tous les soirs. ERDF se frotte les mains. La planète un peu moins
  • La détection du coup de poignée me semble imaginaire. La montre s’allume tout le temps à chaque mouvement de bras et donne donc l’heure. D’un côté, tant mieux c’est une montre.
  • Notifications d’applications réseaux sociaux, news, blogs geeks, mails, messages, l’heure, la météo, c’est pour cela qu’elle est faite et c’est le seul usage que je lui ai trouvé pour l’instant
  • Jouer au Morpion. Cela n’a pas de prix. Ah bin si en fait 349 €… Le reste des jeux disponibles : une dizaine en tout et pour tout, j’ai passé mon chemin
  • Un écran 6 fois plus petit que son iPhone pour 1/4 de SMIC sans compter l’iPhone. Il faut l’écrire quand même car c’est abusé…
  • J’ai remplacé l’app Nike Fuel par Activité. L’obsession de l’objectif va t’elle de nouveau me consumer ? Aïe, premier jour, je n’ai pas atteint les objectifs
  • Les applications s’installent sur la montre ainsi que sur l’iPhone. Mais pourquoi ?
  • On se prend à oublier son téléphone mais…On ne peut pas s’éloigner de son iPhone (10 mètres tout au plus) et pourtant mon domicile n’est pas un château
  • On retrouve du lien social. Mes proches sont ravis et cela en une journée. Je jette des coups d’œils discrets à mon poignet c’est toujours impoli mais moins que de consulter mon téléphone
  • Cela m’a permis de trier utilement les notifications nombreuses et variées que je recevais
  • Peu d’applications répondant à mes besoins sont compatibles à ce jour et j’ai bien fouillé mais en même temps, quels sont réellement mes besoins ? C’est difficile à définir en un jour d’ailleurs même Apple semble chercher et compter sur sa communauté de développeurs pour trouver le « besoin ultime »
  • Parler à la montre pour dicter une réponse courte à un SMS ou un iMessage, je me suis senti bête le premier coup mais c’est fun surtout que la dictée vocale ou Siri sont vraiment performantes
  • Prendre un appel ne nécessite pas de porter la montre à sa bouche pour répondre et parler. On s’éloigne un peu de la foule et le tour est joué. C’est comparable à la fonction mains libres du téléphone sans avoir à sortir le téléphone de sa poche ou à courir pour décrocher car on l’a laissé posé sur une table à moins de 10 mètres. Vous rappelez vous les oreillettes bluetooth ? Le casque micro de l’iPhone ? Dans quelques années, je suis certain que ce sera d’un banal de parler le poignet légèrement levé.

Apple Watch ressentit de Xavier photo 2

Je vous donne rendez-vous dans environ un mois ici même pour refaire un point et agrémenter mon ressenti autour de mon nouveau jouet.

Xavier D.


Author Kurt Grava

Papa trentenaire, amoureux du web, je suis un photographe amateur et un blogueur passionné. Je suis également passionné de nouvelles technologies aimant découvrir le monde et le partager avec la planète entière.

More posts by Kurt Grava
  • Sophie

    Article très intéressant pour passer le cap de l’achat d’une Apple watch!!!! Merci Xavier

    • Xavier

      Merci beaucoup. C’est un bel objet qui peut être très joli au poignet d’une femme en or jaune ou rose en 38mm. À réfléchir surtout si tu as un iPhone.

  • Attention aux petites fautes : Nous avons essayer / qu’il est finalement passer
    Sympa de faire intervenir des lecteurs 🙂
    PS: ce n’est pas une légende… ne JAMAIS craquer pour la première version d’un device Apple :p

    • Xavier

      Effectivement, malgré plusieurs vérifications… Aïe, j’ai honte.

      • Je l’ai relevé car je fais les mêmes 🙂
        Il vaut mieux un article sympa avec quelques fautes qu’un article de M£*%E sans faute 😀

        ++

  • Xavier

    j’ai prévu d’acheter un bracelet noir, simple et classe.

    • SI tu attend quelques jours, j’en ai deux en cours de test mais chut c’est un secret… 😉

  • Pingback: [Test] Bracelet Soft Silicone Sport - Moko | eckodeath()

Twitter

Instagram

%d blogueurs aiment cette page :