A moins que vous soyez un ermite vivant plus que totalement isolé du reste du monde, vous avez forcément entendu parler du jeu phénomène du moment, Pokémon Go.

Disponible depuis plusieurs semaines dans certains pays du monde, le jeu est sorti dimanche dernier, 24 juillet 2016, en France sur iOS et Android pour le plus grand bonheur des fans (même si beaucoup joué déjà grâce à quelques manipulations simples comme télécharger le jeu sur le store US).

Le but dans Pokémon Go est de transformer le joueur en un véritable dresseur de Pokemon. Le jeu permet aux joueurs d’attraper, d’échanger et de faire combattre leurs Pokémons tout en les faisant sortir de leur domicile puisque les Pokémons apparaissent à différent endroits en fonction de votre localisation GPS.

La frénésie s’est emparé du jeu et des millions de joueurs l’ont installé sur leur smartphone depuis sa sortie, hissant le hit à la première place de l’AppStore et à la sixième du Play Store (aujourd’hui).

Etant donné que j’ai moi même joué dans ma plus tendre enfance aux trois premières versions du jeu (Bleu, Rouge et Jaune), et au vu de l’engouement général, je me suis dit que je devais tester ce jeu.

La création d’un compte pour jouer est extrêmement simple puisque créer en rentrant simplement son identifiant et mot de passe d’un compte Google (tout le monde en possède un de toute manière…).

Puisque ce jeu oblige de sortir de chez soi et de sa zone de confort, j’ai décidé de commencer ma quête aux Pokémons lors d’une balade nocturne en famille sur le port lorsque nous mangions une glace. Et là, où habituellement nous croisons des gens de toutes âges (jamais plus d’une centaine) je suis resté CHOQUÉ de voir l’ampleur du phénomène Pokémon GO, le port fourmillait de MILLIERS de jeunes (12 à 35 ans), rassemblait, le nez dans leur téléphone a essayé de completer leurs pokédex.

Tout simplement IMPRESSIONNANT !

J’avoue bien volontiers m’être pris au jeu, en même temps difficile de résister à un tel engouement général où TOUT LE MONDE discutait ensemble dans la bonne ambiance.

Après presque 3 heures de chasse aux Pokémons, je suis monté au niveau 6, j’ai réussit à capturé 30 pokémons de 21 sortes différentes, j’ai eu également 5 oeufs à faire éclore et j’ai amassé pas mal de Poké Balls et autres objets divers.

Voici la liste des pokémons débloqués hier soir :

  • Salamèche (Pokémon choisit au départ et trouvé une deuxième fois)
  • Carapuce (x2)
  • Voltorbe (x4)
  • Tentacool
  • Magicarpe (x2)
  • Magnéti
  • Psykokwak
  • Rattata (x2)
  • Abo
  • Tentacruel
  • Piafabec
  • Nosferapti (x2)
  • Ptittard (x2)
  • Minidraco
  • Krabby
  • Goupix
  • Chenipan
  • Osselait
  • Roucool
  • Mimitoss
  • Aspicot

J’ai également croisé un Nidoran (mâle) et un Miaouss qui se sont enfuit avant même que je puisse tenter quelque chose…

Voici donc l’état actuel de mon pokédex :

Pokemon Go Pokedex (1)

Mon bilan actuel du jeu est simple : je dois avouer que le jeu est très addictif et oblige le joueur à sortir de chez lui, ce qui ne doit pas faire de mal à certains, la bonne ambiance et l’excellente entente entre chasseurs de Pokémons était un pur plaisir à voir et surtout à vivre mais attention aux extrémistes, croisé depuis quelques jours, qui n’hésitent pas et se permettent de jouer tout en conduisant au risques de mettre en danger leur vie et celle d’autrui. A bon entendeur !

Par contre si parmi vous, certains ont essayé le jeu et souhaite donner leur avis et leur ressenti les commentaires sont là pour ça !

Post Scriptum : Pour les très fans de Pokémon (je ne sais pas si il y en a parmi vous), je vous ai déniché quelques wallpapers pour décorer vos smartphones au couleur de votre nouveau jeu favori. Ceci n’est qu’un simple aperçu mais en suivant le lien ci-dessous vous en obtiendrez bien plus :

Wallpapers Pokémon Go

Author Kurt Grava

Papa trentenaire, amoureux du web, je suis un photographe amateur et un blogueur passionné. Je suis également passionné de nouvelles technologies aimant découvrir le monde et le partager avec la planète entière.

More posts by Kurt Grava
%d blogueurs aiment cette page :