Vous ne le savez peut être pas mais ma compagne et moi même sommes de grand consommateurs/amateurs de cafés. Sur le plan de travail de ma cuisine trône fièrement une machine à café Nespresso Citiz et une Tassimo Fidelia+ (T65).

Au jour d’aujourd’hui, nous consommons environ 8 cafés/jour soit à peu près 80 € mensuels de « gaspiller » chez Nespresso pour assouvir notre vice/passion envers ce met d’exception et en 2017 j’ai décidé que cela devez changer et que

JE NE SERAI PLUS UN PIGEON !

J’ai donc décidé d’investir dans une machine à expresso broyeur automatique.

Mon choix s’est porté sur la dernière née de chez DeLonghi, l’ECAM 350.55.B permettant de réaliser des express mais également des saveurs lactées (Cappuccino, Latte Macchiato, etc.).

Avant de passer à l’acte, j’ai réalisé un calcul simple mais évocateur du monopole qu’exerce Nespresso dans le domaine de l’or noir et de son équipe de communication plus que performante.

  Nespresso Krups Citiz DeLonghi ECAM 350.55
Prix machine à l’achat 125 € 850 €
Prix d’un expresso 0,35 € 0,14 €

sur la base d’un café en grains vendu 3,5€ les 250gr

4 tasses/jour 1,40 € 0,56 €
8 tasses / jour 2,80 € 1,12 €
Coût sur 1 an en buvant 8 tassses/jour 1147 € 1258,8 €
Coût sur 2 ans en buvant 8 tassses/jour 2169 € 1667,6 €
Coût sur 5 ans en buvant 8 tassses/jour 5235 € 2894 €

Je suis conscient qu’à l’achat, une machine telle que la DeLonghi est un investissement conséquent, d’autres modèles étant bien moins onéreuses mais sur le long terme le constat reste sans appel, de plus une telle machine si elle est bien entretenu tiendra facilement les cinq années énoncées au dessus, du coup :

Nespresso, je te quitte définitivement !

 

Je reconnais tout de même que la mise en marche d’une telle machine n’est pas aussi simpliste que celle de chez Nespresso où il suffit à l’utilisateur de remplir le réservoir d’eau, de mettre en place une capsule et d’appuyer sur un bouton… mais en contrepartie les machines à express broyeur on l’avantage d’être paramétrable à volonté pour vous fournir le café personnel que vous allez apprécier.

Et vous où en êtes vous ?

Post Scriptum : Pour finir de vous convaincre, je vous laisse en cadeau la vidéo test de la machine que je viens d’acheter :


Author Kurt Grava

Papa trentenaire, amoureux du web, je suis un photographe amateur et un blogueur passionné. Je suis également passionné de nouvelles technologies aimant découvrir le monde et le partager avec la planète entière.

More posts by Kurt Grava
  • J’ai fait pareil sauf que j’ai opté pour un bon vieux percolateur et un moulin à grain 🙂 Je réduis encore plus le coût de mon café comme ça.

    • Effectivement l’économie doit être énorme du coup ! 😉

      • Clairement ! 50€ pour le percolateur, 40€ pour le moulin à grain et le prix du café au kilos 🙂 Et au final, le café est bon malgré tout.

        • Ah ouais sacré économie !
          Pas trop galère de tout gérer manuellement ?
          Pourquoi est tu passé a une telle méthode artisanale ? Une envie de redécouverte de l’ancien temps ?

          • On m’a offert une cafetière Chemex à Noël (http://bit.ly/2jyXcLO) car on sait que j’aime le café et l’objet est superbe. J’ai voulu utilisé cette cafetière et j’ai retrouvé le goût du café que je buvais chez ma grand-mère. Ma femme apprécie aussi ce goût donc on a décidé d’abandonner la Nespresso.

            On a la Chemex 4 tasses et un percolateur pour pouvoir faire de plus grande quantité. En plus, on a pris un programmable comme ça le café est prêt quand je me lève et la cuisine sent le café chaud le matin. Et j’ai voulu un moulin à grain pour pouvoir changer de goût selon mes envies (le café en grain se conserve mieux).

            Comme ça tu sais tout 🙂

          • Ca à l’air cool !
            Tu as testé beaucoup de sorte de café en grain avant de trouver celui qu’il vous faut ? ou au contraire tu essaye de changer dès que possible ?

  • Un aeropress aurait été encore moins cher 😉 Plus sérieusement c’est clair que ces machines sont plus coûteuses à l’achat mais plus vite rentables si tu en consommes beaucoup. Ma belle-mère boit beaucoup de Cappuccino et adorait le Tassimo. Mais à raison de plusieurs par jours il est vite devenu rentable d’investir dans une machine. Elle a toutefois eu quelques soucis d’usure rapide, notamment sur les buses avec le lait. Après quelques soucis, ils ont fini par acheter une Jura avec une molette façon iPod et qui semble tenir le choc. Heureusement, car même s’ils ne l’ont pas achetée plein tarif le prix est sympathique.

    • Ma compagne est grande consommatrice de préparation à base de lait, du coup le choix s’est encore plus imposé de lui-même.
      Et du coup ta belle-mère ne jure plus que par cela non ?
      Je me suis penché sur les produits de marque Jura et j’avoue que ça pique sévère…

      • Oui Jura c’est pas donné et la première machine n’a pas tenu le choc longtemps. Mais ils ont eu un prix pour la changer. Franchement c’est top et l’avantage c’est de choisir le café qu’elle souhaite. Elle le trouvait un peu fort au début mais il peuvent régler la puissance

        • Apparemment Jura on un excellent SAV.

          Du coup, elle utilise toujours le même café en grain ? ou au contraire elle essaye de changer dès que possible pour découvrir de nouvelles saveurs ?
          Si elle ne change pas elle affectionne quelle marque ?

Twitter

Instagram

%d blogueurs aiment cette page :